Charbonnière dans la terre / Kon-Tiki dans la terre

Cette methode de production peut servir à des volumes plus importent. Le charbon végétal réaliser de cette façon n'est pas qualifié pour la nutrition, ni animal, ni humain à cause de sa contenance des PAK (hydrocarbures aromatiques polycylées). Aussi evec cette variante de carbonisation on perd l'eau d'extintion, ce qui est domage à cause de sa centenance minéralique. Le taux de rendement est meilleur q'avec la première façon de carboniser, mais inférieur à la méthode Kon-Tiki. L'aire n'est pas préchaufé, ni aussi perfectement tourbillé.

 

façon de faire:

On adapte la grandeur du trou à ses besoin. Les parois sont incliné de 45 à 60° Ma charbonnière a un diamêtre de 150cm et une profondeur de ~80. Je garde une partie du déblai pour l'extinction et avec le reste j'augmente la proffendeure on l'empilent au bord du trou. Avant une utilisation à nouveau On a qu'à remettre la charbonière en état. La même terre serve à exteindre.

 

Le reste du processus et pareil à celui de la charbonière metallique, sauf l'extinction . voir film http://www.ithaka-institut.org/en/ct/101-Kon-Tiki-flame-curtain-pyrolysis

 Grube Anzündkamin 1

 

avantages et incovénients vis à vis du Kon-Tiki

rendement, mobilité, qualité, coûts, pierres eventuelles (concassage)